Return to site

Construction / rénovation : l’importance du recours aux relevés topographiques

Face au développement progressif de l’ère du numérique dans le secteur du bâtiment, le recours aux relevés topographiques est de plus en plus fréquent.

Le télémètre laser répond à un besoin de planification efficace, essentielle dans tout type de projet de construction. Ces relevés topographiques permettent la réalisation d’une documentation 3D qui est mise en œuvre à chaque étape de la construction, de la conception initiale à l'inspection finale du bâtiment, aide à éviter les défauts et malfaçons coûteux. C’est pourquoi les enjeux de cet outil sont multiples.

Quelles utilisations du télémètre laser en construction / rénovation ?

L’objectif de l’utilisation du télémètre laser en construction et rénovation est double, notamment dans le cas de la pose d’un système de plancher chauffant :

  • D’une part, permettre aux commanditaires de disposer des cotations précises sur les emplacements des tubes et ainsi intervenir de manière sûre sur les murs et les sols, sans risque de détériorer les installations de plancher chauffant.
  • D’autre part, pour les professionnels du bâtiment, de s’assurer que les surfaces traitées sont les bonnes, que les plans de pose ont bien été respectés et que le travail effectué correspond bien à ce qui a été convenu avec les clients.

Les relevés topographiques ont également pour vocation de permettre à tous les corps de métiers du bâtiment, dans la rénovation comme dans le neuf, de faire des cotations (surfaces ou distances) précises et rapides. Les architectes peuvent, quant à eux, y avoir recours pour effectuer le relevé 3D précis et détaillés, et ainsi produire les plans 3D du bâtiment qui serviront de base aux travaux de rénovation ou de réhabilitation, ou encore pour disposer des rendus de travaux ou des implantations de maison sur des terrains.

Les champs d’application des relevés topographiques

Ils sont très nombreux dans le domaine de la construction et l’architecture : relevé de façades, relevé de volumes intérieurs, documentation du tel que construit et mise en plan architecturaux (extérieur ou intérieur), surveillance des progrès de la construction, documentation technique de bâtiment, maçonnerie et analyses de déformations de structures, modélisation 3D d'un site et de sa disposition, reprise d'un plan à partir d'un existant, archivage de volumétries 3D complexes, etc.

Des relevés utiles pour la modélisation BIM

Ces cotations permettent la modélisation BIM des édifices, de plus en plus demandées dans le secteur du bâtiment. L’utilisation du BIM (Bâtiment et Informations Modélisés en français) est une tendance internationale forte qui s’installe progressivement en France. En effet, déjà utilisé par plusieurs pays, et notamment aux Etats-Unis, en Angleterre, en Finlande, en Norvège ou encore à Singapour, le BIM est un outil qui a déjà fait ses preuves dans tous ces pays. A Singapour par exemple, 80% des chantiers seront réalisés en BIM à l’horizon 2015 et un objectif de 100% est prévu pour 2017. A terme, un gain de productivité de 25% est estimé pour 2025.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly